THIBAUD DEFEVER SPECTACLES PHOTOS | VIDEOS ALBUMS

 

damien robitaille album UPcrédit : Julien Bouzillé

THIBAUD DEFEVER & LE WELL QUARTET

J'ose de plus en plus le silence et la douceur ; offrir et partager sur scène des moments suspendus, tendus ou apaisés, au creux desquels on peut trouver le repos, l'accalmie, la consolation. Chanter en eaux profondes, là où l'on peut trouver des résonances avec ses propres doutes, ses propres joies.
« Thibaud Defever & Le Well Quartet » est mon nouveau spectacle avec quatuor à cordes. Il raconte l'ouragan, ce qui le précède et ce qui lui succède, le calme avant et après la tempête, la naissance d'un sourire au milieu des décombres. Et l'humour salvateur dans les moments les plus sombres.
Ce sont les élans, les soupirs du quatuor, le chant du violoncelle ou de l'alto qui soulignent et accompagnent les inflexions de ma voix, dont je connais mieux, aujourd'hui, le timbre feutré et apaisé.
Je ne lâche pas la guitare, loin de là. Elle se fond parfois dans la forêt des cordes, surgit par instants et, surtout, c'est elle qui relie les chansons : des instrumentaux en solitaire, des pauses pour reprendre son souffle, pour que le titre précédent continue à infuser et pour se préparer au suivant
J'aime la parole entre les chansons, j'aime briser le quatrième mur mais j'aime aussi laisser ce qui vient de se chanter se prolonger sans mots, dans le souffle d'un violon, dans l'entêtement d'un arpège de guitare ou dans le clapotis des pizz du quatuor.
« Le temps qu'il faut » parle de ce qui nous rend plus fort en ne nous tuant pas, de l'allègement, du désir et de la nécessité de vivre une vie plus essentielle, nourrie de beauté et d'instants précieux. De ce qui nous traverse, nous effraie, nous berce, nous étaie...
De la façon dont on peut vivre après avoir fait l'inventaire de nos peurs, de nos ratés, de nos gloires et de nos élans.
Thibaud Defever

Avec Thibaud Defever (chant/guitare)
Le Well Quartet : Widad Abdessemed (violon), Luce Goffi (violon), Anne Berry (alto) et Chloé Girondon (violoncelle).
Une co-production Association Presque Oui/Sostenuto/Théâtre d'Ivry Antoine Vitez/Les Bains-Douches (Lignières)/le Train-Théâtre (Portes-lès-Valence)/Le 9/9bis (Oignies)/le Théâtre de Poissy.
Avec l'aide de la DRAC Hauts-de-France, la Région Hauts-de-France, du département du Val de Marne, du Festi'Val de Marne, du CNV, de l'Adami et de la Spedidam.

site web thibaud defeverfacebook Thibaud Defeverinstagram Thibaud DefeverYoutube Thibaud Defever

 

damien robitaille album UPcrédit : PIDZ

ICIBALAO

Mon amie Nina, elle n'avait que ce mot-là à la bouche. Elle disait qu'on avait tous un Icibalao et qu'on pouvait s'y réfugier à tout moment.
Elle n'avait peur de rien, Nina et je l'ai suivie partout, ici, là-haut, là-bas et même au-delà ! Elle m'a appris à voler, à danser, à rire, à vivre mes rêves, à rêver ma vie. Ensemble, on a pris des autobus sans terminus, on a marché dans des forêts terrifiantes, on a vu le monde de tout en haut, les gens comme des fourmis, on a vu des fantômes...
On avait 11 ans. J'ai grandi, j'en ai 40 et Nina est toujours là, tout près, plus que jamais. Je lui dois tant.

« C'est ni là, ici-bas
Ni là-haut dans l'au-delà
C'est l'Icibalao
Pile en plein milieu
Des nuages et de l'eau
C'est l'Icibalao... »

Le Spectacle a obtenu le « Label Scène SACEM Jeune Public 2018 » et « Talents ADAMI Jeune Public 2016 » .

Le livre-cd est « Grand Prix International du disque de l'Académie Charles Cros », catégorie disque pour enfants, en novembre 2017 et « Coup de Cœur de l'Académie Charles Cros », printemps 2017.

Avec Thibaud Defever : chant, guitare et conte
Romain Delebarre : batterie et percussions
Pierre Marescaux : trombone et appeaux
Création : Presque Oui
Arrangements musicaux : Roland Bourbon
Mise en scène/mise en corps : Sophie Forte et Eric Bouvron
Création lumière : Romain Ratsimba
Coproductions : Association Presque Oui, Sostenuto, Théâtre Antoine Vitez d'Ivry, Festi'Val de Marne, les J.M.France et le Train-Théâtre de Portes-les-Valence.
Avec le soutien du Phénix de Valenciennes, de la ville de Grenay (Espace Ronny Coutteure), de l'Estival de Saint-Germain-en-Laye, de la Région Nord/Pas de Calais, du CNV et de la SACEM.

site web thibaud defeverfacebook Icibalaoinstagram Thibaud DefeverYoutube Thibaud Defever

 

 crédit : David Desreumaux

HAPPY ENDS (spectacle en création, disponible à partir de janvier 2022)

C'est un concert qui s'écrit comme un film. Un film sonore qui se déploie comme un cadavre exquis. Il n'y a pas de caméra, ici, c'est la musique qui dicte le scénario, les cadrages, la mise en place des décors. Chansons, thèmes, mélodies, et même dialogues de films se succèdent, tous sortis de leurs contextes d'origine et viennent raconter, le temps d'un spectacle, une nouvelle histoire.
Chloé lacan et Thibaud Defever chantent et racontent ce scénario étrange et imprévisible. Guitare, accordéon, voix et percussions dialoguent, tout en finesse, revisitant des airs connus et moins connus du cinéma. Du « Mépris » de Godard au «Cabaret » de Bob Fosse en passant par « Orphéo Negro », « Cria Cuervos » ou « Hotel du Nord », ces deux amoureux des salles obscures prennent plaisir à mélanger les styles, les langues, les souvenirs et déroulent à nos oreilles leur bande originale idéale.

Spectacle de reprises de chansons de films, ré interprétées par Thibaud Defever (guitare/voix) et Chloé Lacan (accordéon /voix).
Mise en scène : Nicolas Ducron
Création sonore : Julien Bouzillé
Création lumière : en cours
Coproductions : Association Presque Oui/Sostenuto
Avec le soutien du 9/9bis (Oignies), de la ville de Bréhal et de la Région Hauts-de-France.
facebook Thibaud Defeverinstagram Thibaud DefeverYoutube Thibaud Defever

 

 crédit : Maïwenn Leguhennec
CHANSONS SANS PAROLES (disponible cet été)

« La guitare est un moyen de transport … facile à transporter » *

 

Une sieste musicale, un recueillement musical, une méditation sonore … Voilà ce que je propose avec ma seule guitare, pour un petit comité, en extérieur, dans un lieu clos ou mi-clos, une courée, un théâtre de verdure ou une niche de verdure, une petite salle de musée, une placette, un jardin, une cour d’école …

J’ai envie de partager l’intimité et la douceur que la guitare, en tous cas telle que je la joue, est capable de déployer.

Faire chanter le silence et la délicatesse, dériver entre évocations (« La chanson d’Hélène », de JL Dabadie et Philippe Sarde, « La jeune fille et la mort », de Schubert », « Eleanor Rigby » des Beatles, « Manha de Carnaval » de Luiz Bonfa …) et compositions personnelles.

Un moment musical sans interruption, un bain sonore et musical, des souvenirs, des émotions qui se réveillent, des oreilles qui s’ouvrent en grand pour la découverte d’œuvres inédites.

*Citation de Michel Haumont, in « Autour de la guitare ».

facebook Thibaud Defeverinstagram Thibaud DefeverYoutube Thibaud Defever